Guy Lemaire artiste « art contemporain » a de multiples cordes à son arc ! C’est une sage précaution
que de rappeler l’homonymie entre lui et le présentateur de l’émission « télétrourisme » à la RTBf
(radiotélévision belge) afin d’éviter les confusions. Son art s’exerce dans de multiples disciplines,
photographie, vidéo, peinture et sculpture… c’est un artiste pluridimensionnel ! Sa peinture se
caractérise par la taille de ses toiles qui atteignent souvent la taille de deux mètres et plus ! Il
s’exprime régulièrement sur ses références : art des aborigènes, Ensor pour les références aux
masques, en particulier les masques qui appartiennent aux arts premiers ! Lui, Lemaire s’inscrit dans
ce qu’il est convenu de qualifier « néo expressionisme » (Georg Baselitz; Anselm Kiefer; Jörg
Immendorff; Markus Lüpertz ; A. R. Penck). Écoutons-le : « peindre c’est avant tout attacher une
importance primordiale et primaire à la gestualité. La profusion opposée au minimalisme »… « la
violence des traits, la pâte qui peint ».

Guy Lemaire